28 juin 2012

La rose pourpre du tableau

 
 

Le syndrome de Stendhal est une maladie psychosomatique bien réelle bien qu'assez rare qui provoque des accélérations du rythme cardiaque, des vertiges, des suffocations voire des hallucinations chez certains individus exposés à une surcharge d'oeuvres d'art.

Dans un film éponyme plutôt recommandable de Dario Argento, on peut voir sa fille Asia, dans le rôle d'une inspectrice de police, visiter un musée à la recherche d'un tueur en série, s'évanouir et tomber littéralement dans un tableau. La résolution de sa quête personnelle et de son enquête criminelle devra passer par les pinceaux et elle deviendra elle-même artiste.

"Le tableau" de Marion Fayolle raconte peu ou prou la même chose...


 


... à ceci près que "Le tableau" est un album jeunesse et qu'il sagit d'une histoire d'amour.

Nous faisons la connaissance d'un jeune homme qui tombe follement amoureux d'un tableau et plus exactement de la jeune femme blonde qui y est représentée. Le tableau en question saisit comme dans une scène arrêtée l'attaque d'une panthère noire et le geste de défense de la victime que le héros n'aura de cesse de sauver.

Le premier mouvement de l'album est celui de l'entrée du jeune homme dans le tableau pour en faire sortir sa bien aimée.

 

 

 

RETROUVEZ LES LIBRAIRIES SORCIÈRES DANS LEUR NOUVEL ESPACE WEB !
librairies-sorcieres.fr


Publié dans DERNIERES LECTURES | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

Commentaires

Je ne connaissait pas cette maladie, elle est vraiment curieuse! :)
Le film traitant de ce sujet à en plus l'air d'être pas mal.

Marie.

Écrit par : caf.fr | 28 juin 2012

Les commentaires sont fermés.